MANTOUE Nicolas, Thédore

Par Renaud Poulain-Argiolas

Né le 14 avril 1815 à Charenton-le-Pont (Seine, Val-de-Marne), mort le 25 avril 1874 à Paris (XIIe arr.) ; ouvrier en papiers peints ; condamné pour avoir fait grève.

Nicolas Mantoue était le fils d’Antoine Mantoue (ou Mantoux), né à Leynes (Saône-et-Loire), tonnelier, et de Louise, Victoire Bremant, née à Charenton-Saint-Maurice (Seine, actuellement Saint-Maurice, Val-de-Marne).

Frère d’Étienne Mantoue, il travaillait dans la même imprimerie située à Charenton-le-Pont. Il fut impliqué dans la même affaire (la mise en interdit d’un atelier qui employait une machine à imprimer de fabrication anglaise) en juillet 1836 et condamné à un mois de prison.
Voir Pierre

Nicolas Mantoue s’était marié avec Jeanne Bled à Paris en 1839 et mourut veuf rue du Faubourg Saint-Antoine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34423, notice MANTOUE Nicolas, Thédore par Renaud Poulain-Argiolas, version mise en ligne le 15 juin 2021, dernière modification le 23 juin 2021.

Par Renaud Poulain-Argiolas

SOURCES : État civil de Charenton-le-Pont, Naissances, 1815, Acte n°21 (Filae). — État civil de Paris 12e, Décès, 1874, Acte n°1208 (Fliae). — Notice Maitron de Pierre. — Données du site Filae.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément