MARANCHON.

Distillateur. Condamné le 6 décembre 1849 à cinq ans de prison et deux mille francs d’amende pour attentat ayant pour but le renversement du gouvernement (insurrection de juin 1849, à Mâcon). Il se réfugia à Genève.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34432, notice MARANCHON. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Côte-d’Or, U III Db 32. — Journal de Saône-et-Loire, 31 octobre, 12 décembre 1849. — A. Jeannet, La Seconde République en Saône-et-Loire, Cahier n°1, Images de Saône-et-Loire, Mâcon, 1984. — Note de A. Jeannet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément