MARION Louis, Gustave

Né en 1827 à Fontvieille (Bouches-du-Rhône). Officier de santé à Fontvieille. Des brochures qui lui étaient adressées furent saisies à Lyon ; c’étaient un pamphlet, Le Mot d’ordre, un discours de Victor Hugo, la lettre à la Reine d’Angleterre par Félix Pyat*, et une déclaration des réfugiés de Jersey. Il bénéficia d’un non-lieu, car il fut plutôt considéré comme un correspondant des réfugiés que comme un affilié à la société la Marianne. Le procureur se renseigna auprès des préfets du Doubs et de l’Ouest sur la Marianne avant de prononcer le non-lieu. Voir Clapier Pierre*, Moucadel*, Prousset Jean*, Testanier Bernard*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34530, notice MARION Louis, Gustave, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, dépôt d’Aix, 14 U 74, décembre 1855.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément