MARRES Paul, Louis

Né le 31 août 1821 à Damazan (Lot-et-Garonne) ; enseignant ; socialiste réprimé.

Marié, sans enfants. Instituteur communal à Damazan, Paul Marres fut révoqué en 1848. Doté d’une grande intelligence, il fut un agent actif de la société secrète la Montagne, répandant la doctrine socialiste dans son canton. La Commission mixte de Lot-et-Garonne le fit déporter en Afrique. En octobre 1870, il demanda sa réintégration dans ses fonctions, et, à partir de 1881, il perçut une pension annuelle de 1.000 F.
Son petit-fils, nommé également Paul Marres figure également dans le Maitron.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34564, notice MARRES Paul, Louis , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 19 juin 2019.

SOURCES : Arch. Dép. Lot-et-Garonne, série M non classée. — "La résistance républicaine au coup d’État du 2 décembre 1851 de Louis Napoléon Bonaparte dans le Néracais", La Revue de l’Agenais, janvier 1984. et janvier-mars 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément