MARTIN Ernest, Nicolas

Né en 1824 à Paris. Peintre en bâtiment, il entra aux Ateliers nationaux vers le 15 mai 1848. Garde national de la IIe légion, il voulut le 23 juin, rejoindre sa compagnie au rendez-vous, mais ne l’y trouva pas. Livré à lui-même, il fit feu sur la garde mobile quand elle déboucha de la rue Bellefonds et se réfugia, avec son arme chargée, rue Rochechouart où il demeurait. Dénoncé par le concierge qui le désarma, il fut arrêté et transporté. Il rentra gracié en novembre 1849.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34614, notice MARTIN Ernest, Nicolas , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 10592.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément