MASSÉ Alfred, Jean-Baptiste

Par Michaël Boudard

Né le 9 mars 1817 à Germigny-l’Exempt (Cher), mort le 18 octobre 1909 à La Charité-sur-Loire (Nièvre)  ; notaire à La Charité-sur-Loire (Nièvre)  ; insurgé de 1851.

Marié et père de deux enfants en 1851, notaire à La Charité-sur-Loire (juin 1842-septembre 1846), Alfred Massé en fut élu conseiller municipal en juin 1843 puis adjoint jusqu’en 1846. Il prend part à la campagne des banquets avec l’organisation de celui de La Charité-sur-Loire en octobre 1847. Après l’instauration de la Deuxième République, il fut élu maire de la ville : il en fut d’abord suspendu puis révoqué en juillet 1849. En août 1848, il avait été élu conseiller d’arrondissement pour le canton de La Charité-sur-Loire (jusqu’à sa suspension en 1851). Arrêté en octobre 1851, condamné en 1852, il partit en exil en Italie jusqu’en 1859. Nommé sous-préfet de Cosne-sur-Loire lors de l’établissement de la Troisième République, il fut , sur sa demande, relevé de cette fonction à la fin du mois de mars 1871 (le préfet de la Nièvre est alors Théodore Tenaille-Saligny avec qui il sera candidat au Sénat 8 ans plus tard).
Conseiller municipal de Pougues-les-Eaux (d’avril 1871 à mai 1888), il est maire de la ville de mai 1871 à sa révocation en février 1874 et de février 1878 à 1879. Conseiller général de Pougues-les-Eaux (1871-1880), il fut sénateur républicain de la Nièvre de 1879 à 1888. Son fils, Nestor Massé (1841-1923), lui succéda comme conseiller général de Pougues-les-Eaux (entre 1880 et 1889) ; il occupa également la charge de maire de Garchizy puis de Nevers. Son petit-fils, prénommé également Alfred, fut député radical-socialiste de la Nièvre de 1898 à 1914, ministre à deux reprises en 1911 et 1913. Après la Grande Guerre, il fut sénateur de la Nièvre (1920-1924).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34684, notice MASSÉ Alfred, Jean-Baptiste par Michaël Boudard, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 19 mai 2020.

Par Michaël Boudard

Arch. Dép. Nièvre

SOURCES : Arch. Nat., BB 30 399. — Arch. Dép. Nièvre, série M., Événements politiques du 2 décembre 1851. — Ibid., série M., Rapports du commissaire de police de Fourchambault. — Note de M. Pigenet. — Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Alfred Jean-Baptiste Massé — Notes de Valentine Dumas.
Arch. Dép. Cher : état civil de Germigny-l’Exempt. — Arch. Dép. Nièvre : état civil de La Charité-sur-Loire ; série M (élections municipales, cantonales et sénatoriales) ; journaux divers dont La République, Le Patriote et La Tribune.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément