MATTREY Joseph

Né à Villette (?) (Rhône), il fut ouvrier mineur à Rive-de-Gier (Loire), au moins dès 1845. Le 19 novembre 1848, il était condamné, par le tribunal correctionnel de Saint-Étienne, à six jours de prison pour insultes à agents, et, le 31 juillet 1849, le même tribunal le gratifiait de quatre mois de prison pour rébellion contre la police. En 1849, il participa au mouvement insurrectionnel de Lyon et fut condamné, le 26 novembre 1849, par le conseil de guerre de cette ville, à la déportation. Mais il était contumace et c’est seulement en 1852 qu’il fut arrêté et transféré à la maison d’arrêt de Boulogne pour vagabondage et offenses envers la personne du prince-président. Il s’y fit inscrire sous le nom de son frère décédé. Voir Chardonnet Jean-Claude*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34759, notice MATTREY Joseph , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Loire, 10 M 41 et 42.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément