MEYER Henri

D’origine suisse. Cordonnier, rue Tuvache, à Rouen (Seine-Inférieure).
« Démocrate socialiste très ardent et très actif ; réunit chez lui ses amis politiques par groupes de cinq ou six ; a répandu parmi les ouvriers la brochure de Napoléon le Petit ; condamné à la prison pour ce fait en 1855. » Voir Bréant Augustin*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34978, notice MEYER Henri , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/415 (Rapport du procureur général de Rouen au garde des Sceaux, 6 décembre 1855).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément