MICHON Antoine, Eugène

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 24 septembre 1813 à La Mure (Isère) ; maître tisseur en châles ; domicilié à Paris, 3bis, rue de l’Orillon ; révolutionnaire de 1848, condamné.

Membre de la Société des Droits de l’Homme et du club du Faubourg-du-Temple pour les élections d’avril, il avait été élu en mars 1848 sous-lieutenant dans la compagnie du capitaine Aubeux. Le 23 juin, il se trouvait sur les barricades en construction rue du Faubourg-du-Temple, où, le 24, il exerça le commandement en l’absence du capitaine Lécuyer qui assurait le commandement supérieur du quartier.
Transporté à la suite de son arrestation le 29 juillet, il fut détenu au Fort du Hommet à Cherbourg, puis gracié sur la recommandation des représentants du Rhône et de l’Isère le 27 mars 1849.
Il revint à Paris et se maria en 1857. Père d’un enfant, il habita 34, rue Dareau dans le XIVe arrondissement.
En 1870, pendant le Siège de Paris, il fut élu sous-lieutenant dans la 2e compagnie du 104e bataillon de la Garde nationale et membre du conseil de famille, puis lieutenant en premier dans la 6e compagnie. Il ne semble pas avoir servi pendant la Commune.
Il mourut le 21 avril 1890 à Paris (XIVe arr.) et fut enterré au Père-Lachaise.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35028, notice MICHON Antoine, Eugène par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 26 mai 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, GR 6 J 116 (A 8558) et GR 6 J (4388). — Arch. Paris, D2R4 21, V4E 7109 (1643) et Registre d’inhumation du cimetière du Père-Lachaise, 23 avril 1890, 545 (1643). — La Presse, 19 septembre 1848.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément