MONNIOT Claudine, dite HIBRUIT Claudine, dite parfois MUGNOT

Née en septembre 1818 à Minars, près de Châtillon-sur-Seine (Côte-d’Or), garnisseuse en chapeaux, à Paris ; insurgée de juin 1848.

Compagne d’Hibruit, chapelier, condamné à vingt ans de travaux forcés en Juin 1848. Arrêtée en juillet 1848 pour avoir fait des cartouches, elle entretenait de fréquentes relations avec les principaux « meneurs » révolutionnaires et, en décembre 1851, c’est chez elle, 22, rue de la Tissanderie, que furent imprimés les placards collés dans Paris pendant l’insurrection. Elle serait allée carré Saint-Martin encourager les insurgés.

Transportée en Algérie, elle bénéficia d’une remise de peine. Voir Hibruit Jean-Pierre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35174, notice MONNIOT Claudine, dite HIBRUIT Claudine, dite parfois MUGNOT, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 11 janvier 2017.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, A 423 et B 1538. — Procès des insurgés des 23, 24, 25 et 26 juin. 1er conseil de guerre, 1re série, Paris, Au bureau central, 1849, p. 108.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément