MOUCHOT Joseph

Né en 1815 à Dieuze (Moselle) ; cuisinier à Paris ; membre du Comité central des Amis de l’Égalité.

Poursuivi en 1832 pour complot, détenu quinze jours à Pontoise pour homicide involontaire en 1836, compromis en 1840 dans l’affaire de la machine infernale de la rue Montpensier, en Juin 1848 et transporté, poursuivi en février 1850 pour affiliation à société secrète, il se trouvait détenu comme membre du Comité central des Amis de l’Égalité lors des événements de décembre 1851. Désigné pour être transporté à Cayenne, il fut dirigé sur la Californie en raison de son mariage, en février 1852. La commission de révision de Paris le condamna quant à elle à l’Algérie moins.
Voir Hibruit Jean-Pierre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35316, notice MOUCHOT Joseph , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 février 2020.

SOURCES : Arch. Min Guerre, B 1926. — La Gazette des Tribunaux du 17 mai 1840 page 2. — Journal des débats politiques et littéraires, 17 mai 1840. — Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Joseph Mouchot — Notes de Valentine Dumas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément