NASLIS Joseph (ou NALLIS)

Né le 5 août 1822 à Louzy (Deux-Sèvres), mort le 10 mai 1894 à Louzy ; charpentier, cultivateur ; affilié à la Marianne.

Joseph Naslis était le second fils de François Naslis, scieur de long au village de la Sablonnière, et de Sophie Morin, l’aîné étant Pierre qui devint maréchal au village de Magé. Devenu charpentier dans ce village, il épousa Henriette Robineau, couturière, avec laquelle il eut un fils, Joseph, né le 23 mai 1843.

Joseph Nallis (mauvaise lecture de Naslis) fut condamné, le 13 septembre 1856, par le tribunal correctionnel de Bressuire, à quinze mois de prison pour affiliation à la société secrète la Marianne, dont il animait le comité local. Son frère cadet [Florent Naslis-<35447] fut moins lourdement condamné.

Veuf en décembre 1865, Joseph Naslis se remaria le 3 mars 1867 avec Marie, Antoinette Pichault, couturière, elle-même veuve.

Voir la liste des "Marianneux" du département et des communes du nord des Deux-Sèvres condamnés en 1856 dans la notice d’Arnault Philippe-Auguste et pour ceux de Magé et de Louzy : Deslandes François, Lesage.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35448, notice NASLIS Joseph (ou NALLIS) , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 17 février 2021.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/417, P. 1411. — Arch. Dép. Deux-Sèvres ; registre des jugements du tribunal de Bressuire, année 1856 ; état civil et recensements. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément