LECLERC de CHAMPGOBERT Ange

Par Gauthier Langlois

Né le 22 mars 1822 à Sens (Yonne), mort le 7 décembre 1875 à Poitiers (Vienne) ; avocat à Sens puis rédacteur de journal à Moulins (Allier) ; proscrit du 2 décembre 1851 réfugié en Belgique puis à Jersey.

Fils de Nicolas Étienne Leclerc de Champgobert (1790-1863), contrôleur des contributions à Sens et maire de Nailly, et de Rosine Guerrapain (1801-1863).

Il avait rencontré une jeune fille, Julie Yvonne Jouan née en 1820 à Lorient, qui lui donna un fils, Étienne Clément dit Pol, né le 16 mars 1850 à Paris.

Ange Champgobert était rédacteur du journal républicain La Constitution à Moulins (Allier). Suite au coup d’État du 2 décembre 1851 il fut condamné, par la Commission mixte de l’Allier, à « Algérie plus », c’est à dire la déportation dans un bagne algérien. Cette décision était motivée par le commentaire suivant : « Rédacteur de La Constitution. Chef très influent des sociétés secrètes. Excessivement dangereux. » Sa peine fut toutefois commuée, le 29 avril 1852, en expulsion avec passeport pour l’Amérique du sud, par grâce du chef de l’État.

Entre temps il avait épousé Julie Jouan, le 11 mars 1852 à Paris. Avec sa femme et son fils il se réfugia alors en Belgique, comme en témoigne son compagnon d’exil Amédée de Saint-Ferréol. Selon ce dernier « Changobert fut forcé de quitter non seulement Bruges, mais aussi la Belgique. Il s’était oublié à Blankenberghe, où la santé de sa femme exigeait sa présence. Il fut expulsé et se rendit à Jersey. » Il publia à Londres en 1852, La Démocratie triomphante.

Il bénéficia d’une nouvelle grâce du chef de l’État, le 7 mai 1853, lui permettant de revenir en France. Le 15 avril 1854 il eut la douleur de perdre son épouse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35571, notice LECLERC de CHAMPGOBERT Ange par Gauthier Langlois, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 24 décembre 2020.

Par Gauthier Langlois

SOURCES : Bnf, Fiche autorité. — Amédée de Saint-Ferreol, Les proscrits français en Belgique, ou La Belgique contemporaine vue à travers l’exil, Bruxelles, Librairie européenne, 1870, p. 32. — « Le R. P. de Changobert », La semaine religieuse de Clermont, samedi 5 janvier 1878, p. 455-459. — Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, « Leclerc de Champgobert - Ange », Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013.

Version imprimable Signaler un complément