PAGNERRE Laurent, Antoine

Né le 25 octobre 1805 à Saint-Ouen l’Aumône (Seine-et-Oise), mort le 29 septembre 1854 dans la même ville. D’abord clerc de notaire puis d’avoué, Pagnerre vint à Paris en 1824 dans une maison d’imagerie, puis s’établit libraire. L’édition des pamphlets de Cormenin lui donna une certaine notoriété. Combattant de Juillet, il fut de ceux qui poussèrent en vain Lafayette à proclamer la république. Il devint l’éditeur des écrivains démocrates, collabora lui même à Paris révolutionnaire qui fit grand bruit (1833-1834), publia l’Histoire de Dix ans de Louis Blanc*, les pamphlets de Félicité de Lamennais*, les recueils de biographies parlementaires publiés sous les auspices de la gauche dynastique, etc... Souvent condamné pour ce qu’il publiait, il ne cessa de participer aux luttes de l’opposition. Il fut membre de Aide-toi, le ciel t’aidera, président de l’Association républicaine pour l’éducation du peuple, commissaire de diverses sections de la Société des droits de l’Homme, secrétaire de l’Association pour la liberté de la presse, organisateur en 1845 du comité central des électeurs de la Seine et de la plupart des banquets réformistes. Il créa le Comptoir d’escompte et le Cercle de la Librairie. Il partageait les idées des hommes du National, Après Février, il fut adjoint au maire de Paris ; secrétaire général du gouvernement provisoire, représentant du peuple, le 23 avril 1848, à la Constituante, où il prit place parmi les républicains modérés. Il rentra dans la vie privée, refusa le poste de directeur de l’Imprimerie nationale et retourna à sa librairie.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35707, notice PAGNERRE Laurent, Antoine , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : A. Robert, E. Bourleton, G. Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français, 1789-1889, Paris, Borl, 1891.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément