PAON Hippolyte

Né le 3 juin 1816 à Paris. Il s’engagea dans la marine et fit partie de l’équipage de « La Favorite » qui alla à Sainte-Hélène chercher les cendres de Napoléon. Ouvrier serrurier en voitures à Paris, il était sans travail au moment de la révolution de Février 1848 et combattit sur les barricades où il fut blessé, puis, il entra aux Ateliers nationaux. Domicilié au Gros-Caillou lors de l’insurrection de Juin, il se trouvait absent de sa compagnie de la garde nationale le 23 et il fut arrêté rue Saint-Honoré par un barrage de police, avec trois camarades qui furent bientôt libérés. Mais le mauvais témoignage de son régisseur lui valut d’être retenu, et bien qu’il n’y eût aucun procès-verbal, bien qu’aucune charge ne fût portée contre lui, cet innocent fut transporté en Algérie. Cette mesure ne l’ayant pas suffisamment convaincu de sa culpabilité, il fut transféré à Cayenne en 1854, pour enfin dompter ce « caractère turbulent » qui, en 1848, s’était marqué par la fréquentation des clubs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35747, notice PAON Hippolyte , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 février 2020.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 11294.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément