PAQUET Casimir, Stanislas, Énée, dit Le Losse

Né à Anzin (Nord) le 24 novembre 1811, employé aux mines d’Anzin, démocrate socialiste. Avec Louis Deltombe*, il renseignait Émile Dupont* sur la condition des ouvriers dans les mines et lui fournissait la matière de ses articles pour Le Démocrate du Nord. Le 5 décembre 1851, il participa, à Anzin, au mouvement de protestation contre le coup d’État. On l’accusa même d’avoir tiré un coup de feu sur la troupe. L’administration, qui le considérait « comme un homme d’action des plus dangereux », conformément aux termes de la lettre du sous-préfet de Valenciennes au préfet du Nord (5 janvier 1852), obtint son internement à Langres (Haute-Marne). En 1882, il reçut une pension comme victime du coup d’État. Voir Duez Pierre, Joseph*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35760, notice PAQUET Casimir, Stanislas, Énée, dit Le Losse , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Nord, M 140/30 et M 140/33.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément