PARÉ (père)

Garde-éclusier. Il fut un des principaux chefs de l’insurrection déclenchée par la Marianne, le 22 juillet 1856, dans la région de Brion (Deux-Sèvres). À cette époque, Paré était, depuis trois ans, membre de cette société secrète. Le 22 juillet 1856, il prit, à son arrivée dans l’arrondissement de Loudun, le commandement d’une bande que lui avait amenée Marchais, de la région de Brion. Le 19 septembre 1856, le tribunal correctionnel de Loudun le condamna à deux ans de prison et 100 francs d’amende. voir Arnault Philippe-Auguste et Marchais Pierre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35771, notice PARÉ (père), version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 16 février 2021.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/417, P. 1411.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément