PARROT Adolphe Victor

Par M. Cordillot.

Né vers 1817, typographe parisien ; membre du comité directeur de la Société typographique et co-fondateur de l’ » Association générale typographique ».

Typographe, Adolphe-Victor Parrot travaillait depuis le début des années 1850 pour l’imprimerie Paul-Dupont à Paris.
En 1846, il fit partie d’un groupe de typographes comprenant notamment Louis Vasbenter*, Georges Duchêne* et Louis Debock*, qui s’organisa en cercle culturel pour tenter de fonder un journal. N’y étant pas parvenu, ils se mirent à publier des brochures sur les sujets d’actualité concernant la classe ouvrière.
Commissaire du banquet typographique du 15 octobre 1848, il proposa un toast « À la réalisation du beau rêve de Février ! À l’organisation du travail ! » Il fut aussi l’année suivante l’un des instigateurs de la constitution du Comité électoral typographique de tendance démoc-soc, en vue de préparer les élections du 13 mai 1849.
Membre élu à plusieurs reprises du Comité directeur de la Société typographique (il en était le président en 1851), il fut désigné pour siéger dans la commission mixte patrons/ouvriers en 1861.
Auteur de l’une des huit brochures ouvrières publiées en 1861-1862 par l’Opinion nationale, il fut aussi l’un des signataires de la préface de la 6e brochure (L’Organisation des travailleurs par les corporations nouvelles) qui rappelait le programme élaboré dix années auparavant par les dirigeants de la Presse au Travail.
Le 27 mars 1862, il fut arrêté à l’imprimerie Paul Dupont et fut l’un des 6 ouvriers jugés par la 6e chambre du Tribunal de première instance de la Seine pour délit de coalition, après avoir été l’un des instigateurs de la grève visant à empêcher l’embauche de femmes dans cette imprimerie . Il fut finalement relaxé.
En 1864, il fut le principal fondateur de la Société ouvrière de production appelée « Association générale typographique ». Penchant nettement plus à gauche que la Société typographique, devenue en 1870 la Société Berthelemy & Cie, l’association adhéra à l’Internationale et sous la Commune elle eut pratiquement le statut d’imprimerie officielle. Parrot était toujours membre de son conseil d’administration en 1870.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35811, notice PARROT Adolphe Victor par M. Cordillot., version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 15 octobre 2019.

Par M. Cordillot.

SOURCES : Banquet typographique du 15 octobre 1848, compte rendu, Paris, typo de H. V. de Surcy, in-8°, 24 p. — Armand Lévy, Mémoire pour les ouvriers typographes, Paris, Poulet-Malassis, 1862. — Paul Chauvet, Les Ouvriers du livre en France, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément