PÉRIER Jean [ou Joanny] André

Né à Lyon le 2 février 1806, chirurgien-major, il était le frère de Michel-Ange Périer* et fit partie comme lui du bataillon de la Société des Amis du Pëuple opérant en Belgique en août 1830. C’est dans ses bras que mourut à Ootsbourg le jeune Auguste Caunes*, qu’il était allé chercher sous la mitraille.
Médecin militaire et époux d’Isaure Larrey, fille du célèbre chirurgien Jean Dominique Larrey, il fut membre, et un temps président, de la Société d’anthropologie de Paris. Il fut également un théoricien de la pureté raciale.
Il mourut à Paris (VIIe arr.) le 13 mai 1880.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35980, notice PÉRIER Jean [ou Joanny] André , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 3 octobre 2021.

SOURCE : Rémi Gossez, « Société des droits de l’Homme et du Citoyen. Sa fondation », Blanqui et les blanquistes, Société D’histoire de la révolution de 1848 et des Révolutions du XIXe siècle, Paris, SEDES, 1986. — Notes de J. Risacher et Jean-Pierre Bonnet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément