EMON Georges

Par Jean-Pierre Bonnet

Né le 5 avril 1915 ; cheminot, chef de brigade d’ouvriers ; syndicaliste CGT et militant communiste de Charente et de Corrèze.

Georges Emon adhéra au Parti communiste en 1952. Au début des années 1950, il était en poste à Angoulême (Charente) comme chef de brigade d’ouvriers. Il était à cette époque en Charente un responsable communiste connu : secrétaire départemental du Mouvement de la paix et membre du comité fédéral du PCF.

Militant à la CGT, Georges Emon fut déplacé en juillet 1953 par une mutation d’office à Ussel (Corrèze). Il entra au comité fédéral de Corrèze en mai 1954. Il était alors secrétaire de l’Union locale CGT d’Ussel. Il occupait les mêmes fonctions en 1965. Il entra au bureau fédéral communiste en 1968.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3604, notice EMON Georges par Jean-Pierre Bonnet, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Jean-Pierre Bonnet

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Arch. Maitron. — Arch. comité national du PCF, comités fédéraux du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément