ERDINGER César

Par Albert Ayache

Né en août 1886 à Laferrière (Algérie), mort en 1991 à Paris ; cheminot puis postier ; syndicaliste et coopérateur du Maroc.

César Erdinger vécut une première grande expérience syndicale en Algérie où il était cheminot, lors des grèves de 1920. Il fut ensuite reçu au concours des PTT au Maroc et y fit toute sa carrière à partir de 1923, notamment à Fès, Oujda et Rabat. Il milita dans les Amicales des PTT, créa ainsi le « groupement amical des PTT au Maroc » dont il fut président. En 1935, les Amicales s’unirent pour former officiellement le syndicat des postiers (CGT). César Erdinger fonda également le journal L’Essor des PTT (1930-1935).

Après la Libération, César Erdinger contribua à la reconstitution de l’Union des syndicats et de la Fédération postale du Maroc (juin-juillet 1943). Puis il anima avec efficacité la commission du ravitaillement et des prix (1944-1945), ensuite une chaîne de magasins coopératifs qui, en cette période de pénurie et de marché noir, servirent de magasins-témoins. L’expérience prit fin en 1947-1948. Il termina sa carrière en 1950 comme inspecteur principal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3617, notice ERDINGER César par Albert Ayache, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Albert Ayache

SOURCES : Lettre de C. Erdinger à l’auteur du 20 février 1965. — Son rapport au 3e congrès de l’UG-SCM. 12,13 mai 1945, brochure p. 13-19. — A. Ayache, Le mouvement syndical au Maroc, t. 2.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément