ERHOLD Julien

Par Gaston Prache

Né le 9 août 1890 à Saint-Omer (Pas-de-Calais), mort le 28 mai 1974 à Wizernes (Pas-de-Calais) ; chef de gare ; syndicaliste et coopérateur du Pas-de-Calais ; résistant, déporté ; maire adjoint de Saint-Omer.

Julien Erhold
Julien Erhold

Fils d’un employé des Ponts et chaussées, Erhold devint, après l’école primaire, employé aux chemins de fer du Nord. Adhérent du syndicat régional des cheminots, il y milita bientôt et en devint le secrétaire. Lorsqu’il prit sa retraite, il devint le président de l’Association des retraités de la SNCF. Sa valeur professionnelle lui avait valu d’être promu sous-chef de gare à Saint-Omer puis chef de gare de Calais.

En 1919, il participa à la fondation de la coopérative « L’Émancipation audomaroise » (Saint-Omer) qu’il entraîna en 1928 à la fusion avec la société coopérative régionale dirigée par Louis Legrand* « les Coopérateurs de Flandre » dont il fut élu administrateur jusqu’en 1936. Il demeura membre de la section coopérative locale et du Comité régional d’Hazebrouck-Saint-Omer. En 1929, il présida dans sa ville le XVIIe congrès de la Fédération coopérative régionale du Nord qui discuta des rapports de René Louis* et de Gaston Prache* sur la concentration coopérative régionale dans le Nord-Pas-de-Calais.

Adjoint au maire de Saint-Omer, il fut à Calais membre de la délégation municipale spéciale. Ancien combattant de 1914-1918, résistant OCM sous l’Occupation, il fut arrêté en 1943, puis déporté en mai 1944 vers les prisons de Karlsruhe, Bruchsal et le camp de concentration de Bayreuth d’où il fut libéré par les troupes américaines le 14 avril 1945.
Il était titulaire de la croix de guerre, officier de la Légion d’honneur.
En 1960, Erhold s’employa au redressement de la situation d’une coopérative maraîchère de Saint-Omer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3618, notice ERHOLD Julien par Gaston Prache, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 janvier 2021.

Par Gaston Prache

Julien Erhold
Julien Erhold

SOURCES : Renseignements fournis par les coopérateurs de Flandre et d’Artois. — Compte rendu du congrès de la FR à Saint-Omer en 1929. — FMD Livre mémorial. — État civil de Saint-Omer.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément