PICHENOT François

Né en juin 1815 à Mont-Saint-Jean (Côte-d’Or). Ouvrier bourrelier « piéçard », il travaillait depuis plusieurs années à Paris pour une dizaine de maîtres qui le réclamèrent énergiquement lorsqu’en 1851 il fut arrêté à son garni, que le commissaire visita à cause des nombreux livres, d’ailleurs non socialistes, qu’il avait chez lui. Son appartenance à l’association ouvrière de l’Union, autorisée par l’administration, était étrangère à cette arrestation et il fut libéré.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36202, notice PICHENOT François , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, B 1114.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément