ESTÈVE Joseph, François, Jean

Par Louis Botella

Né le 2 mars 1909 à Sorède (Pyrénées-Orientales), mort le 23 avril 1976 à Perpignan (Pyrénées-Orientales) ; facteur aux écritures ; secrétaire de l’Union FO des cheminots de la Méditerranée (1950-1956) ; maire adjoint socialiste SFIO de Cerbère (Pyrénées-Orientales).

Facteur aux écritures en gare de Cerbère, Joseph Estève participa en avril 1948 au congrès constitutif de la Confédération CGT-FO. En mars 1950 à Marseille, il fut élu secrétaire de l’Union Méditerranée. Ce mandat fut renouvelé en avril 1952 à Perpignan et en mai 1954 à Toulouse (les congrès de 1954 et de 1956 des unions et fédéraux eurent lieu dans la même ville).

Il devint en 1952 membre du conseil national de la Fédération FO des cheminots au titre de l’Union Méditerranée. Il fut reconduit dans cette fonction à plusieurs reprises (mai 1954, juin 1956, avril 1958 et avril 1961).

En 1956, il fut élu secrétaire de la section socialiste SFIO de Cerbère et fut maire adjoint de sa commune.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3644, notice ESTÈVE Joseph, François, Jean par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 3 juillet 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots. — Compte rendu du congrès d’avril 1948 de la Confédération CGT-FO. — Le Rail syndicaliste, 1950-1961. — Notes de Louis Botella, Marie-Louise Goergen et Gilles Morin. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément