QUEYRAS Christophe, Marie, Joseph

Né vers 1787 à Paris ; relieur ; républicain.

Né vers 1787 à Paris. Relieur et fabricant de portefeuilles à Paris sous la monarchie de Juillet. Demeurant 44, rue de Bretagne (VIe arr., maintenant IIIe), il fut chef de section de l’Association pour L’Éducation du Peuple. Il participa le 5 juin 1832 à l’attaque du poste du Temple. Il fut arrêté le 11 juillet, coupable d’avoir, en bande non armée, attaqué des agents de la force publique, écroué à Sainte-Pelagie le 21 juillet et fut condamné en cour d’assises, à 6 mois de prison, le 12 novembre « pour attentat et pillage ». Il sortit de prison le 11 juin 1833. Membre de la Société des droits de l’Homme et vraisemblablement des Travailleurs Égalitaires, il fut plus tard encore compromis dans l’affaire Marius Darmès* en octobre 1840..

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36686, notice QUEYRAS Christophe, Marie, Joseph , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 7 mai 2016.

SOURCE : Arch. PPo., A a/421 et 422. — Arch. Dép. Paris (Seine), registres d’écrou DY/8 7-284. — Cour des pairs. Procès politiques, 1835-1848, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1984, CC 774 n° 45, CC 780. — Ph. Matthey, Les membres des sociétés secrètes républicaines parisiennes sous la monarchie de Juillet, mémoire de maîtrise sous la direction de Philippe Vigier, Paris X, 1986. — Note de J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément