RAMEL Louis, Joseph, Amand

Né en 1817 à Paris. Il se trouvait le 15 mai 1848 à la manifestation pour la Pologne et entra à l’Hôtel de Ville au moment où la foule y arrivait. Arrêté le 24 mai comme ayant tiré passage Molière, il bénéficia d’un non-lieu le 5 juin. Commissaire d’arrondissement du club des droits de l’Homme, chef de section du VIe, il était employé par cette organisation à visiter les sections, à retirer les procès-verbaux et à recevoir les collectes. Le 23 juin, il se présenta au poste rue d’Aboukir, quoiqu’il ne fût pas porté sur les contrôles, et fit établir ainsi sa présence à son domicile voisin, rue de Cléry. Cependant, il fut compromis par l’emprunt que fit de son identité un ouvrier membre de la Société des droits de l’Homme, arrêté le 23 juin dans la nuit, porteur de cartouches. L’instruction établit cet emprunt d’identité. Arrêté le 6 juillet, Ramel fut libéré en septembre.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36768, notice RAMEL Louis, Joseph, Amand , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 11928.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément