REJEAU Jean-Baptiste

Né vers 1817 à Montauban (Tarn-et-Garonne), compositeur typographe.

Ouvrier compositeur d’imprimerie à Toulouse (Haute-Garonne), Jean-Baptiste Réjeau était membre des groupements républicains et probablement d’une organisation ouvrière locale sous la monarchie de Juillet. Il fut condamné à la surveillance administrative après le coup d’État de 1851.
Il était marié et père d’un enfant au moment de sa condamnation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36874, notice REJEAU Jean-Baptiste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 juillet 2020.

SOURCE : Paul Chauvet, Les ouvriers du Livre en France de 1789 à la Constitution de la Fédération du Livre, p. 510. - Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne]

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément