RÉTIF Auguste

Né le 16 juin 1817 à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire). Il travaillait comme cordonnier à La Membrolle (commune de Mettray). Affilié à la Marianne en 1852, il était accusé en 1854 d’avoir distribué des écrits sans autorisation. Il aurait eu aussi une conduite et une vie irrégulières. Il serait, lors d’une émeute à Tours de date indéterminée, demeuré trois jours dans la ville pour prêter main-forte aux émeutiers. Arrêté, il fut néanmoins mis en liberté provisoire au bout de deux mois. Voir Lhommeau Arsène*, Martel François*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36950, notice RÉTIF Auguste , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Indre-et-Loire, série 1 U, Procès de la Marianne de mars 1854.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément