FARGETTE Michel

Par Michel Gorand

Né le 18 janvier 1936 à Paris (Xe arr.) ; intérimaire ; secrétaire du syndicat des cheminots CFDT de Reims (1971-1975) ; membre du bureau fédéral des cheminots CFDT (1976-77) ; permanent syndical (1982-1985).

Les parents de Michel Fargette étaient ouvriers forestiers et agricoles et lui-même devint ouvrier agricole après le certificat d’études primaires, puis ouvrier dans le bâtiment à partir de 1953. Il entra à la SNCF en juillet 1957 comme auxiliaire facteur à Saint-Erme près de Reims (Marne), puis fut nommé intérimaire à Reims en 1961. Il adhéra alors à la CFTC où il milita pour son évolution, devint collecteur, élu délégué du personnel puis au comité mixte de 1965 à 1989.

Michel Fargette fut le secrétaire du syndicat des cheminots Reims de 1971 à 1975. Il fit partie du bureau de l’Union professionnelle régionale (UPR) de Reims de 1973 à 1987 et en fut le secrétaire général de 1979 à 1981. Il fut élu au bureau fédéral d’octobre 1976 à juin 1977 et se montra favorable à la création de la Fédération générale des Transports et de l’Équipement (FGTE). Permanent syndical de 1982 à 1985, il fut le secrétaire général du Comité régional des transports et de l’équipement (CRTE-CFDT) de Champagne et du groupe technique national du transport et de l’équipement.

Retraité le 17 janvier 1991 avec le grade de technicien Transport Mouvement principal (TTMVP), il se retira à Montigny-en-Morvan (Nièvre). Il fut maire-adjoint de cette commune de 1995 à 2001. Marié, il eut cinq enfants dont trois devinrent cheminots.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3700, notice FARGETTE Michel par Michel Gorand, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 17 novembre 2021.

Par Michel Gorand

SOURCES : Arch. PPo, dossier RG n° 492.578, fiche du 15 janvier 1977. — Arch. CFDT. — Notes de Marie-Louise Goergen. — Correspondance avec le militant, 2002.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément