RIVAIL Henri [RIVAIL Jean, Louis, Henri]

Par J. Risacher

Né vers 1810 à Paris, éditeur-libraire.

Editeur-libraire, demeurant 24, rue Notre-Dame des Victoires et associé d’Auguste Mie, Rivail a été compromis dans l’impression des publications de la société des amis du peuple. Il comparut devant la cour d’assises, au procès des Quinze, où il fut acquitté, le 12 janvier 1832. Par contre, le 23 juin 1832, il fut condamné par la même cour à six mois de prison et 2 000 F. D’amende pour complicité de provocation non suivie d’effet au renversement du gouvernement du roi, en imprimant sciemment et avoir publié François le fataliste, à l’excitation, à la haine et au mépris des citoyens pour une classe de personnes. Il fut incarcéré à Sainte-Pélagie le 13 mai 1833, et ne put en sortir à l’expiration de sa peine, le 8 novembre, pour amende non payée. L’écrou ne fut rayé que le 16 novembre après versement d’une partie. Après les journées insurrectionnelles d’avril 1834, il fut de nouveau arrêté et écroué à Sainte-Pelagie, le 15 avril 1834, avec Mie et l’équipe de La Tribune. Il fut libéré par non-lieu le 3 juin.
Un Henri Jean Rivail, né le 24 mai 1810 à Paris, fut préfet du Tarn du 2 juin 48 au 24 janvier 1849, mais nous n’avons pu vérifier s’il s’agit du même personnage.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37091, notice RIVAIL Henri [RIVAIL Jean, Louis, Henri] par J. Risacher , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 5 juillet 2020.

Par J. Risacher

SOURCES : Arch. Dép. Paris (Seine), registres d’écrou DY/8 7-819, DY/8 7-1136. — Procès des Quinze, publié par la Société des Amis du Peuple, Levasseur et Rouanet, 1832. — Cour des pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983, CC 596 D 1 N° 1. — R. Bargeton, P. Bougard, B. Leclerc, P.-F. Pinard, Les préfets du 11 ventôse an VIII au 4 septembre 1870, Paris, Archives Nationales, 1981.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément