RUFFIN Jean

Peintre en bâtiment à Tréguier (Côtes-du-Nord), condamné en février 1830 par le tribunal de cette ville pour avoir, peut-être en état d’ivresse, tenu des propos « attentatoires au respect dû à la famille royale et subversifs de l’ordre social ».

Peut-être se confond-il avec Jean Dufin, en raison d’une erreur sur l’orthographe de son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37483, notice RUFFIN Jean , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 7 septembre 2017.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1181.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément