SAINTARD Paul

Ouvrier lamineur né vers 1818, à Essonne (Seine-et-Oise). En juin 1848, il demeurait à Paris, rue Copeau. Ancien membre du corps des Montagnards de Caussidière*, il fut accusé d’avoir pris part à l’insurrection de juin 1848, d’avoir été chef de barricade dans le quartier du Jardin des Plantes et d’avoir fait désarmer les élèves de la Pitié. Jugé par le 1er conseil de guerre, il fut condamné le 21 août 1848 à 10 ans de travaux forcés et aux dépens.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37527, notice SAINTARD Paul , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Procès des insurgés des 23, 24, 25 et 26 juin. 1er conseil de guerre, 1re série, Paris, Au bureau central, 1849. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément