SALMÉ Louis, Casimir

Né en 1789, maçon, domicilié à Gland (Aisne), insurgé de juin 1848 à Paris.

Louis Salmé tenait à Paris, depuis le 5 mai 1848, un débit de vin, rue Quintaine, non loin de la barrière de Pantin. En 1817, il fut condamné à 20 ans de travaux forcés pour pillage de grains. Il aurait été gracié peu de temps après. Arrêté après l’insurrection de juin 1848, il avoua avoir travaillé aux barricades en compagnie de son fils de douze ans et de son gendre, sous la pression d’hommes armés venus le chercher à son domicile. Un témoin affirma l’avoir vu planter sur la barricade de la Villette, le drapeau tricolore, orné de trois points disposés en triangle et portant les mots « Vive Napoléon et la bonne République ».
Après juin 1848, il fut condamné à 20 ans de détention.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37566, notice SALMÉ Louis, Casimir , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 13 janvier 2017.

SOURCES : BB 18 1465 A 2. — Journal des débats politiques et littéraires, 15 octobre 1848. – Gazette des tribunaux, 10 août 1848, p. 980. — Note de P.-J. Derainne et Pierre Baudrier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément