SAUMONT J.-B.

Mort en mai 1851, ouvrier typographe.

Ouvrier typographe, originaire de la région de Nantes, il fut à la fin de la monarchie de Juillet un des deux délégués de la typographie parisienne au Comité central qui s’était formé en 1843 pour gérer une caisse d’entraide des sociétés corporatives parisiennes. Ami personnel de Proudhon*, fervent mutualiste, il fut désigné par la corporation pour être le premier gérant du Comptoir typographique créé sous la Deuxième République. Profondément affecté par la scission survenue en 1850 dans la typographie parisienne, il mourut d’une attaque d’apoplexie foudroyante et fut enterré à Paris le 4 mai 1851 en présence d’un millier de typographes et de délégués des corporations ouvrières. Il était également proche de la Presse du Travail.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37629, notice SAUMONT J.-B. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 14 juillet 2020.

SOURCE : Nécrologie in Almanach des corporations nouvelles, 1852, Paris, au bureau de la Société de la Presse du Travail, p. 116. — Paul Chauvet, Les Ouvriers du livre en France, op. cit. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément