SAUNIER

Nommé maire par acclamation de la foule à Saint-Étienne (Loire), le 4 août 1790, à la suite d’une émeute contre Berthéas, accapareur de grains, massacré au cours de l’émeute. Arrêté le 6 août, après avoir signé un texte conforme au vœu du peuple de Saint-Étienne, taxant le pain à un prix relativement bas. Il fut condamné à la prison par le Présidial de Lyon, le 3 novembre, alors que les participants de l’émeute, et les ouvriers acclamés comme officiers municipaux ou comme procureur-syndic de la Commune, installés à ses côtés, étaient condamnés à mort, roués ou pendus, le 4 novembre. Voir Bonnet Jean.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37633, notice SAUNIER, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 18 novembre 2021.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément