SÉBERT Julienne, épouse FREMAUX.

Originaire de Lille, admiratrice de Blanqui à partir de 1848 — elle avait alors une vingtaine d’années —, Juliette Sébert figurait parmi les dix signataires de l’acte de constitution d’une ambitieuse "association des travailleurs de toutes les classes et de tous les pays", en fait destinée à ouvrir un établissement de cuisiniers réunis à Châtillon et à financer des associations féminines. Parmi les dix cofondateurs (six hommes et quatre femmes dont Désirée Verret, épouse Gay), le document, daté du 18 août 1849, mentionne Juliette Sébert, fabricante de corsets, âgée de vingt-cinq ans, autorisée par son mari François Frémaux et demeurant avec lui à Paris, rue du faubourg Saint-Denis (Xe arr.).

Elle se réfugia à Bruxelles après le coup d’État du 2 décembre 1851, parce qu’elle avait distribué les tracts du Comité de Résistance. Voir Greppo L., Pensée. Elle vivait seule, faisant des corsets, son mari et leur fillette continuant d’habiter à Paris et venant la voir. Une fois rentrée à Paris, en 1860, Auguste Blanqui prenait clandestinement chez elle les repas qu’il ne prenait pas chez sa sœur, Mme Antoine. Elle comparut avec lui devant la 7e chambre correctionnelle de la Seine, le 14 juin 1861, et fut condamnée à un an de prison, 100 F d’amende et deux ans de privation des droits civiques.
Exilée une nouvelle fois à Bruxelles, elle tint un magasin de tabacs où elle accueillit plusieurs révolutionnaires, exilés français. Elle aurait confectionné le catafalque de Gustave Tridon (1871). Elle rentra à Paris en 1882.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37737, notice SÉBERT Julienne, épouse FREMAUX. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 29 septembre 2021.

SOURCES : Le Droit, 31/08/1849. — M. Dommanget, « La vie de Blanqui sous le Second Empire », dans Le Mouvement social, avril-juin 1961. — Notes de Vincent Robert. — Florence LORIAUX, Femmes et exil durant la Première Internationale, CARHOP, 2008-1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément