SERVAT

Avocat socialiste. Il fut condamné en décembre 1851, pour avoir organisé une société secrète dans la batterie hors-rang du régiment d’artillerie cantonné à Bourges. Il s’exila à Bruxelles. En mars 1855, le bruit courut qu’il était revenu dans la région de Fourchambault pour faire de l’agitation.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37810, notice SERVAT, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30/410, p. 1178.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément