SIMÉAN Dominique ou SIMÉON Dominique

Né vers 1810, à Lyon (Rhône), commis négociant, demeurant hôtel du Lyon d’argent, rue Saint-Denis à Paris, avait participé avec son cousin Michel-Ange Périer* et d’autres, à la seconde tentative d’évasion des accusés d’avril et autres, détenus de Sainte-Pélagie, le 22 août 1835, par un sous-terrain aboutissant au 12, rue de la Clef. Inculpés de tentative d’évasion, ils furent écroués à La Force le 25 août 1835, et libéré le 9 septembre sur ordonnance de la Cour des Pairs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37858, notice SIMÉAN Dominique ou SIMÉON Dominique , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Paris (Seine), registres d’écrou DY/4 28-10767. — Note de J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément