SOUESME Étienne, Pierre [SOUESMES]

Conseiller général de Montargis (Loiret) en 1850.

Conseiller général de Montargis (Loiret) en 1850. Le procureur général d’Orléans dit de lui qu’il « propage les doctrines socialistes les plus avancées » et qu’il est « un des hommes les plus influents et les plus dangereux de l’arrondissement ».
Des réunions et des affiliations avaient lieu chez lui. Ayant participé aux troubles de Montargis du 6 décembre 1851, il dut se défendre d’avoir assassiné le brigadier Lemercier, gendarme. Le 21 février 1852, il fut condamné, par le conseil de guerre de Paris, à la déportation simple. Il était à bord du Duguesclin, et quitta Brest (Finistère) le 23 avril 1852. Il passa ensuite par la prison de Doullens (Somme). Détenu à Sainte-Pélagie en 1853, il y souffrait de la goutte. Voir Camus*, Lofficial*, Tixier*, Zanotte*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article37946, notice SOUESME Étienne, Pierre [SOUESMES], version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 1er mars 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30/382. — Arch. PPo., A a/434. — Arch. Marine, Port de Brest 2A/2 222. — C. Marcilhacy, « Crise dans le Loiret, 1846-1852 », dans Revue d’Histoire moderne et contemporaine, t. VI, n° de janvier-mars 1959. — Journal des débats, 20, 21, 22 février 1852. — Notes de G. M. Thomas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément