THÉROUSSE

Président de la Société républicaine des fileurs de Lille (Nord), en 1848. Cette société avait été autorisée depuis deux mois à peine lorsqu’elle fut dissoute, le 19 août 1848, par le préfet du Nord qui utilisait la nouvelle loi restreignant la liberté d’association. Le journal Le Messager du Nord fit remarquer qu’ainsi le préfet avait obéi aux injonctions de deux journaux réactionnaires de Lille, et il publia une lettre de protestation signée du président de la société, Thérousse, et du secrétaire, Lomme.
Cette société est d’ailleurs assez difficile à identifier. En effet, le 20 mars 1848, une Société des fileurs de Lille fut fondée, à l’Hôtel de Ville, par 1.500 fileurs lillois. Alphonse Bianchi* prit la parole à cette réunion inaugurale pour inviter les ouvriers au calme. Il fit adhérer cette société à la Société centrale républicaine qu’il présidait. Enfin, en 1850, une Société des fileurs de Lille fut dissoute par le préfet du Nord. Quel rapport y a-t-il entre ces trois associations ? Voir Lomme*.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38176, notice THÉROUSSE , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Le Messager du Nord, 21 mars 1848 et 22 août 1848. — A.-M. Gossez, Le Département du Nord sous la Deuxième République, Lille, 1904, pp. 135 et 351. — Assoignon, Lille et le quartier Saint-Sauveur, Lille, 1898, p. 208.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément