THIÉBAULT Antoine

Né en 1812 à Metz (Moselle). Serrurier-mécanicien, il vint en 1839 travailler à Paris comme marchandeur chez un entrepreneur de serrurerie de la rue Lamartine. En 1848, il fut congédié le 15 juin par l’entrepreneur de serrurerie du faubourg Saint-Germain chez qui il travaillait, s’embaucha dans une fabrique de boutons et, le 23, se trouva en compagnie de son contre-maître, rue Popincourt, quand l’insurrection éclata. Le 25, il paraît avoir participé à la défense d’une barricade du faubourg Saint-Martin ; s’être battu rue Saint-Ambroise-Popincourt, le 26 au matin, puis à La Chapelle, où il fut arrêté par la garde nationale d’Amiens. Signalé par son commissaire comme membre du club Blanqui, il évita néanmoins la transportation ; son affiliation à la Société générale des Mécaniciens et Serruriers ne fut pas retenue comme charge contre lui.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38200, notice THIÉBAULT Antoine , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 8635.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément