TRACHET Henri, Édouard

Né à Menin (Belgique) le 29 novembre 1814, mort à Roubaix (Nord) le 10 mars 1889. Ouvrier fileur, il était le fils d’un forgeron. Le 1er avril 1848, il devint économe de la Société fraternelle des Fileurs de Roubaix. (Voir Debuchy D.*). Le 8 janvier 1849, avec ses camarades Lapouille et Désiré Lemoine, il signait une lettre au préfet du Nord, lui demandant le respect du tarif de salaires. Il participa à une grève des fileurs, en octobre 1849, ce qui lui valut une condamnation à un mois de prison, le 16 novembre de la même année, par le tribunal correctionnel de Lille. (Voir Lescroart Ch.*) Après le 2 décembre 1851, il fit partie d’une société secrète, probablement celle du « Poignard ». Voir Desaine A.* Voir aussi Dassonville H.*, Debuisne J.-B.*, Lapouille*, Lemoine D.*, Mathon L.*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38385, notice TRACHET Henri, Édouard , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Nord, 595 M 2 et 620 M 14. — Arch. Mun. Roubaix, F 11 C n° 1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément