TRIBOULET Pierre, Marie

Né en 1813 à Paris. Petit-fils d’un gendarme à pied tué le 15 vendémiaire an II à Dunkerque et fils d’un sergent de la 25e demi-brigade d’infanterie légère, tué le 7 floréal an VIII. Ouvrier serrurier en voitures, il était secrétaire de la Société de l’Union fraternelle des ouvriers serruriers en voitures de la ville de Paris et délégué de sa corporation près de la Commission du Luxembourg, en 1848. Sans ouvrage, il devint chef d’escouade aux Ateliers nationaux. Compromis par ses frères, Pierre et Auguste, qui, le 23 juin, commencèrent une barricade au coin de la rue Laborde et de la rue d’Astorg, il fut arrêté, quoiqu’il eût fait son service de garde national dans la 1re légion à laquelle il appartenait. Sa non-participation établie, il fut relâché.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38411, notice TRIBOULET Pierre, Marie , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 12444.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément