VENARD Valentin

Né vers 1803, à Lengronne (Manche), garçon paveur à Paris, demeurant 29, rue d’Angoulême (arr. ?, il y a deux rues de ce nom à l’époque), il était membre de la Société des Amis du Peuple, parmi ceux qui ne jouèrent pas un grand rôle. Il fut cependant écroué à La Force pour violences envers les agents de la force publique, le 25 décembre 1830 à la suite des manifestations violentes de cette période, et transféré à Sainte-Pélagie le 15 février 1831, sans comparaître au procès des Dix-Neuf.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38632, notice VENARD Valentin , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Paris (Seine), registres d’écrou DY/4 5-7366. — J.-Cl. Caron, La société des Amis du Peuple (1830-1833), mémoire de maîtrise, sous la direction de Louis Girard, Paris IV, 1978. — Note de J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément