VERDURE Léopold

Né aux Andelys (Eure) en 1814. Peintre sur porcelaine à Limoges. Le jour du dépouillement du scrutin pour les élections à la Constituante (27 avril 1848), il aurait porté aux ouvriers des chantiers municipaux l’ordre de se rendre au Manège. Les assises de la Vienne, en mars-avril 1849, le lavèrent de cette accusation. Lorsque Le Peuple avait repris sa parution à Limoges (19 octobre 1848), Verdure figurait dans le comité de publication. (L’Abeille de la Vienne, avril 1849.) Voir Charles Briquet*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38650, notice VERDURE Léopold, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément