VIDAL

Ouvrier et marchand de crépins à Paris en 1832, condamné par le conseil de guerre à cinq ans de travaux forcés, pour avoir pris part à une association de malfaiteurs et organisé un attentat contre le gouvernement royal, à savoir l’insurrection républicaine des 5 et 6 juin 1832. Les propos qui lui furent reprochés au cours des débats obligent à considérer que Vidal était animé par une volonté au moins aussi décidée d’amélioration de la condition économique et sociale des travailleurs que par un désir de changement politique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38716, notice VIDAL , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 30 juin, 8 juillet 1832.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément