VIDAL André

Né vers 1820. Buandier à Saint-Étienne (Loire), il participa activement aux événements de 1848 et à la vie des sociétés secrètes. Le 10 septembre 1849, il assistait au banquet offert par les socialistes de Saint-Étienne et de la banlieue à l’ex-représentant Duché. Le 15 décembre 1849, il était condamné à dix jours de prison pour outrages envers un agent de la force publique. Arrêté le 15 janvier 1852, il fut relâché après dix-neuf jours d’emprisonnement, puis condamné à l’internement à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).
En 1857 et en 1858, il figurait encore sur la liste des suspects. Voir Duché*, Claude Liogier*, Jean-Baptiste Meunier*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38720, notice VIDAL André, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Loire, 10 M 37.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément