VIELLARD François, Nicolas

Ouvrier scieur de pierre à Paris, en 1846. Travaillant comme scieur de pierre dure pour l’entrepreneur Rollet, de Saint-Ouen, il présenta à celui-ci, le 16 février, les revendications de sa catégorie, à savoir : l’augmentation d’un franc de la rémunération à la tâche par « mètre superficiel » de pierre dure, soit une élévation de la rémunération de onze à douze francs. Sur refus du patron, il y eut grève le 17 février, où entrèrent par solidarité les scieurs de pierre tendre de l’entreprise, qui eux, se contentaient de leurs cinq francs cinquante par mètre superficiel. Viellard fut condamné au mois de mai, après deux mois et demi de prévention, à quinze jours de prison. Voir Emmenuel Aube*, Alexandre Gervais*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38738, notice VIELLARD François, Nicolas , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 6 mai 1846.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément