VIGNEAUD Joseph ou VIGNAUD Joseph

Ouvrier maçon, né vers 1820. Il fut arrêté pour affiliation au Comité révolutionnaire de Pierre-Gabriel Biotière* et Raynaud. On lui reprocha, au cours du procès, « d’avoir, à Paris, depuis moins de trois ans, soustrait des sonnettes, des selles, des sacs de cuir et des débris de fer et de cuivre au préjudice de personnes restées inconnues. » Le 22 juillet 1853, il fut condamné à six mois de prison. Voir André Raynaud*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38753, notice VIGNEAUD Joseph ou VIGNAUD Joseph , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. PPo., A a/434, et I. Tchernoff, Le Parti républicain au coup d’État et sous le Second Empire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément