VIGNERON François

Né en 1821. Signalé comme ouvrier gazier, ce qui doit plus probablement signifier « ouvrier du gaz », au sens actuel, qu’« ouvrier travaillant la gaze », au sens ancien, François Vigneron fut condamné, le 1er ou le 2 décembre 1840, à deux mois de prison pour la part qu’il avait prise aux manifestations des travailleurs de La Villette, en novembre. Il s’agissait d’une coalition des ouvriers du bâtiment, demandant un minimum de salaires de 2 F 50, le renvoi dans leur pays des Belges acceptant de bas salaires, et la suppression sur les chantiers des tâcherons et des sous-traitants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article38755, notice VIGNERON François , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Gazette des Tribunaux, 4 décembre 1840.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément